FORMATION ENTRAINEURS « LONGUEUR » par Gérard VIALETTE

Analyse d'une Formation pour Entraîneurs en Saut en Longueur

Le document intitulé "FORMATION ENTRAINEURS «LONGUEUR»" daté du 8 novembre 2003, dirigé par Gérard Vialette, responsable national, est un guide précieux pour les entraîneurs de saut en longueur. Il présente une approche détaillée de la technique, des objectifs et des méthodes d'entraînement pour optimiser les performances des athlètes dans cette discipline d'athlétisme.

La Technique du Saut en Longueur

La technique du saut en longueur est décrite comme un ensemble d'actions qui incluent la course, l'impulsion et la suspension. L'accent est mis sur la production, la transformation et l'utilisation de l'énergie par l'athlète pour réaliser un saut optimal.

Production d'Énergie

La course d'élan est cruciale pour générer l'énergie nécessaire au saut. Les entraîneurs doivent veiller à ce que les athlètes atteignent le point d'impulsion avec précision, en accélération, à une vitesse optimale et avec disponibilité. La biomécanique de la foulée révèle une variation du centre de gravité de 3 à 4 cm, soulignant l'importance de travailler les appuis de course, à l'instar d'un sprinteur.

Transformation d'Énergie

La transformation d'énergie se produit lors de la liaison entre la course d'élan et l'appel. L'objectif est de déformer la trajectoire du sauteur grâce à une organisation spécifique des trois dernières foulées. Il est essentiel de maintenir une accélération rythmique jusqu'à la sortie de l'appui d'impulsion, avec une prise d'avance des appuis et une descente sur l'avant-dernier appui sans ralentissement.

Utilisation de l'Énergie

L'utilisation de l'énergie se manifeste lors de l'impulsion, qui se divise en deux phases. Avant la verticale, les actions de résistance à la flexion et le verrouillage des articulations permettent une restitution efficace des forces d'impulsion. Après la verticale, il s'agit de restituer les forces et de finir la rotation vers l'avant. La maîtrise du temps d'impulsion est cruciale, et le ciseau est recommandé comme technique d'atterrissage pour assurer une transition en douceur.

Objectifs de la Formation

Les objectifs de la formation sont clairs :

  • Produire de l'énergie pour générer du mouvement.
  • Transformer cette énergie pour la restituer efficacement.
  • Utiliser cette énergie de manière optimale pour maximiser la performance du saut.

Conclusion et Remerciements

Le document conclut avec des remerciements adressés à Gérard Vialette pour ses éclaircissements et sa disponibilité, à Henri pour l'organisation à Bourgoin, et à tous les entraîneurs motivés pour le développement du saut en longueur.Ce guide est un outil précieux pour les entraîneurs qui cherchent à améliorer les compétences de leurs athlètes en saut en longueur. Il met en lumière l'importance d'une approche technique et scientifique dans l'entraînement sportif, et souligne l'engagement des professionnels impliqués dans le développement de cette discipline.

  • Version
  • Télécharger 12
  • Taille du fichier 103.32 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 28 septembre 2021
  • Dernière mise à jour 5 avril 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour

Plus d'articles sur le saut en longueur ?

Fichier Statistiques saut en longueur FRA/EUR/MOND

bilan
30 octobre 2014 0 Comments

Il aura fallu un peu de temps et beaucoup de « copier-coller », » tri », « remplacer par… » et j’en passe pour constituer ce fichier… VOUS AUREZ EN MAIN : BILAN FRANÇAIS HOMMES sur

Données Biomécaniques : Comprendre les valeurs

10 octobre 2014 0 Comments

Explications des valeurs biomécaniques collectées lors de la finale des Championnats du monde de saut en longueur 2009 à Berlin

Règlement international Word Athletics (IAAF) Edition 2020

iaaf
27 mars 2024 0 Comments

B. LES SAUTS HORIZONTAUX (Règle 184) Conditions générales – Sauts horizontaux Piste d’élan La longueur minimum de la piste d’élan, mesurée à partir de la ligne d’appel adéquate, est de