A comperison of selected kinemetical parameters between male and female intervarsity long jumpers

Dans le monde de l'athlétisme, le saut en longueur est une épreuve qui combine vitesse, force, et technique. Une étude récente, menée par Ikram Hussain et son équipe de l'Université Musulmane d'Aligarh en Inde, a mis en lumière des différences significatives dans les paramètres cinématiques entre les sauteurs en longueur masculins et féminins au niveau interuniversitaire. Cet article explore les résultats de cette étude et leurs implications pour l'entraînement et la performance dans le saut en longueur.

Méthodologie de l'Étude

L'étude a impliqué douze athlètes (six hommes et six femmes) participant au Championnat Athlétique Intervarsity de Toute l'Inde, à Chennai. Pour collecter les données cinématiques, deux caméras vidéo numériques Sony DCR SX40E ont été utilisées, capturant les mouvements des athlètes à une vitesse de 60 images par seconde. Les variables cinématiques analysées comprenaient la vitesse d'approche, la longueur du dernier pas, la vitesse du dernier pas, l'angle de pose du pied, l'angle du genou au décollage et la distance totale couverte.

Résultats Clés

Les résultats ont révélé des différences significatives entre les hommes et les femmes dans plusieurs paramètres clés :

  • Longueur du dernier pas : Les hommes avaient une longueur de dernier pas plus longue que les femmes, ce qui pourrait expliquer pourquoi leur vitesse de dernier pas était également supérieure.
  • Angle du genou au décollage : L'angle du genou des hommes au moment du décollage était plus grand, ce qui a contribué à une distance totale couverte plus importante.
  • Distance totale couverte : Comme prévu, les hommes ont couvert une distance plus longue que les femmes dans leurs sauts.

Cependant, il est intéressant de noter qu'aucune différence significative n'a été trouvée dans la vitesse d'approche et l'angle de pose du pied entre les hommes et les femmes, suggérant que ces aspects de la technique de saut sont assez similaires entre les genres.

Implications pour l'Entraînement

Ces résultats soulignent l'importance de se concentrer sur la longueur et la vitesse du dernier pas, ainsi que sur l'angle du genou au décollage, lors de l'entraînement des sauteurs en longueur. Pour les femmes, en particulier, travailler à améliorer ces paramètres pourrait contribuer à augmenter la distance de saut.

Conclusion

L'étude d'Ikram Hussain et de son équipe offre un aperçu précieux des différences cinématiques entre les sauteurs en longueur masculins et féminins, mettant en évidence des domaines clés pour l'amélioration technique et la performance. Alors que les hommes et les femmes partagent des similitudes dans certains aspects de leur technique de saut, les différences dans la longueur du dernier pas, la vitesse du dernier pas, et l'angle du genou au décollage jouent un rôle crucial dans la performance globale. Ces découvertes peuvent guider les entraîneurs et les athlètes dans leur quête d'excellence dans le saut en longueur.

  • Version
  • Télécharger 1710
  • Taille du fichier 633.05 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 25 mars 2024
  • Dernière mise à jour 30 mars 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour

Plus d'articles sur le saut en longueur ?

Dernière news saut en longueur

27 mars 2024 0 Comments

          

Stage de Ligue (Provence et Côte d’Azur) (MAJ du 29/10)

SAM 0399
24 octobre 2014 0 Comments

Voici le programme du stage qui s'est déroulé du 18 au 23 octobre à Fréjus. Les sauteurs et les "combinards" étaient invités pour une programmation axée sur le travail physique

Eunice Barber – Paris en 2003

17 novembre 2014 0 Comments

A l’occasion de son anniversaire, revivez le titre de championne du monde du saut en longueur décroché par Eunice Barber à Paris en 2003 ! (SOURCE FACEBOOK FFA) et INA